Ottawa, April 07, 2022

La SÉO accueille le budget fédéral avec réserve

La Société Économique de l’Ontario (SÉO) accueille avec réserve le budget fédéral dévoilé cet après-midi par la ministre des Finances Chrystia Freeland.

Les mesures proposées en lien avec ses mandats en employabilité et en entrepreneuriat sont pour le moins timides, a fait valoir Denis Laframboise, président de la SÉO. En matière d’employabilité, la SÉO aide les nouveaux arrivants francophones et bilingues (résidents permanents et réfugiés acceptés) à se trouver un emploi en Ontario. Au chapitre de l’entrepreneuriat, la SÉO soutient les propriétaires de PME ainsi que les futurs entrepreneurs en leur fournissant divers services, y compris du mentorat, de l’accompagnement, de la formation et plus encore.

« Nous aurions souhaité que le gouvernement annonce des mesures plus musclées en matière d’immigration économique francophone, a déclaré M. Laframboise. Bien que nous saluons le fait que le gouvernement souhaite augmenter le nombre de personnes immigrantes admises annuellement au pays, depuis des années, le gouvernement fédéral n’atteint pas sa cible quant au nombre de ces personnes qui sont francophones. Malheureusement, aucune cible d’ajustement précise n’a été annoncée à cet effet, tel que le préconisait plus tôt cette semaine la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, une demande à laquelle a fait écho la SÉO. »

Quant aux mesures proposées pour appuyer les petites et moyennes entreprises, M. Laframboise les a qualifiées « d’intéressantes ». « On parle entre autres de réductions d’impôt pour les petites entreprises en croissance, de l’aide pour appuyer des entreprises innovatrices ainsi que la réduction des frais de transaction pour les cartes de crédit. Mais est-ce suffisant pour donner l’impulsion nécessaire aux PME? Le temps le dira. » 

M. Laframboise s’est aussi réjoui des propositions pour stimuler certains secteurs spécifiques,  notamment en milieu rural. Les mesures proposées pour appuyer l’industrie du tourisme, particulièrement, et pour améliorer l’accès à Internet haute vitesse dans les régions, entre autres, ont retenu l’attention de la SÉO.

La mise en œuvre d’une fiducie collective des employés en vertu de la Loi de l’impôt sur le revenu, pour appuyer la prise en main d’une entreprise privée par ses employés, est aussi une initiative applaudie par M. Laframboise.

Au sujet de la SÉO

La SÉO est le leader du développement économique dans l’espace francophone et bilingue de l’Ontario. Son action s’exerce par le biais de mandats qui touchent, entre autres, les domaines de l’entrepreneuriat et de l’employabilité — soutien aux nouveaux arrivants et aux employeurs —, ainsi que divers secteurs d’activité économique, dont l’industrie touristique.

Pour tout complément d’information ou pour toute demande d’entrevue :

François Legault
Gestionnaire des communications
613-590-2494, poste 102 — communications@seo-ont.ca